Aller au contenu principal

Prochainement l'exposition "Quand la Normandie était romaine Briga, une ville retrouvée"

Prochainement l'exposition "Quand la Normandie était romaine  Briga, une ville retrouvée"

Quand la Normandie était romaine, Briga, une ville retrouvée

Du 4 décembre 2020 au 28 mars 2021 au Musée des Antiquités de Rouen 



Depuis sa redécouverte à la fin du XVIIIe siècle, le site antique du Bois-l’abbé (Eu, Seine-Maritime) n’a cessé de susciter l’intérêt notamment auprès des chercheurs, qui ont entrepris de nombreuses fouilles, principalement sur un grand sanctuaire. Depuis 2006, une fouille programmée a porté d’abord sur le centre monumental, puis sur un quartier proche où on découvre les maisons et l’équipement urbain. Ces recherches extensives démontrent la genèse d’une ville antique aux origines gauloises, aux confins nord-ouest de l’Empire romain. A partir du Ier siècle avant notre ère, la ville se monumentalise et s’agrandit progressivement, équipée d’un théâtre, de thermes (bains publics), d’une basilique et d’un grand temple. Les nombreux blocs architecturaux sculptés ainsi que les fastueux décors d’enduit peints, très rares en Gaule du Nord, en témoignent. En 2007, une exceptionnelle statuette de Mercure en argent, vient enrichir ces découvertes. Il y a un peu plus de 2000 ans, cette ville s’appelait BRIGA

L’exposition permet de dresser le bilan de plus de dix ans de recherche sur le site. Elle explore notamment la période de la redécouverte de Briga au XIXe siècle par Louis Estancelin (1877-1858), érudit local, puis par le père de l’archéologie normande, l’abbé Cochet (1812-1875), qui y mènera des fouilles. Elle fait aussi revivre la ville oubliée de Briga, depuis sa naissance après la Conquête des Gaules jusqu’à son déclin à la fin du IIIe siècle, grâce à ses vestiges de décor sculpté ou peint et ses objets de la vie quotidienne. Un film réalisé par Court Jus Production permettra d’offrir aux visiteurs une balade virtuelle en 3D au cœur du centre monumental et du quartier d’habitat.

A découvrir à partir du 4 décembre 2020 au musée des Antiquités de Rouen. 

79a_yd200085dn_p.jpgvue_aerienne_0.jpg124_yd200213dn_p.jpg