Aller au contenu principal

L'aître Saint-Maclou. De l'archéologie du bâti à l'ostéo-archéologie

18 Juin 2021 - 19 Septembre 2021
L'aître Saint-Maclou. De l'archéologie du bâti à l'ostéo-archéologie

L'exposition-dossier L'aître Saint-Maclou. De l'archéologie du bâti à l'oséto-archéologie au musée des Antiquités dévoile les résultats de la fouille programmée pilotée par l'Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) dans l'ancien cimetière. Ces découvertes nous éclairent sur la population rouennaise ainsi que sur la gestion du cimetière de la fin du Moyen Âge jusqu'à l'époque moderne. 

Dans le cadre de la restauration de l'aître Saint-Maclou menée par la Métropole Rouen Normandie depuis 2016, l'Inrap a conduit une fouille programmée avec l'université de Caen-Normandie jusqu'à l'été 2018. Cette fouille a permis de développer nos connaissances sur le cimetière aménagé à partir de la seconde moitié du XIVe siècle pour faire face à la surmortalité liée à la grande peste noire qui touche Rouen en 1348. 

Alors que les analyses dendrochronologiques (méthode scientifique qui permet de dater une pièce en bois) ont aidé à préciser la datation des boiseries sculptées et des charpentes de l'aître, la fouille programmée a permis l'étude d'environ 500 sépultures, mettant en évidence une partie du cimetière paroissial utilisé jusqu'à la fin du XVIIIe siècle ainsi que des fosses communes. Les analyses paléopathologiques menées ont été l'occasion d'appréhender l'état sanitaire de la population (régime alimentaire des défunts ou encore mise en évidence de la tuberculose, de la peste et de la syphilis).